Informations Visa Schengen Norvège

Instructions importantes

La Norvège est un pays scandinave connu pour ses paysages grandioses et qui s’étend de la mer du Nord près du Danemark jusqu’à l’océan Arctique. Vous pourrez y admirer des paysages parmi les plus spectaculaires du monde. La nature en Norvège procurera aux amoureux des grands espaces des plaisirs sans limites. Vous passerez de paysages composés de forêts, de douces collines et de prairies verdoyantes à de hautes montagnes escarpées bordant des fjords aux eaux émeraude et à des plateaux d’altitude où vivent les rennes et les bœufs musqués jusqu’au légendaire cap Nord, tout au nord de l’Europe. C’est là que vous pourrez aussi contempler les mythiques aurores boréales, merveilles de la nature. Mais avant de sauter dans l’avion pour la Norvège et ses trésors, vous devez vérifier si vous avez besoin ou non d’un visa. La Norvège n’est pas un membre de l’Union européenne, mais fait partie de l’espace économique européen et de l’espace Schengen. Pour les ressortissants de l’Union européenne, la carte d’identité en cours de validité est acceptée à la place du passeport. Vous pourrez vous rendre en Norvège sans visa et y rester tant que bon vous semble. D’autres nationalités auront besoin d’un passeport et d’autres encore d’un visa. La deuxième option est valable pour les nationalités faisant partie du programme d’exemption de visa pour l’espace Schengen. Si vous êtes canadien, c’est votre cas par exemple. Vous n’aurez besoin que de votre passeport en cours de validité et vous pourrez rester en Norvège, et dans l’espace Schengen, pour un séjour n’excédant pas 3 mois. Finalement, pour tous les autres voyageurs, vous devrez faire une demande de visa pour visiter la Norvège. Pour cela, contactez la représentation consulaire norvégienne de votre pays de résidence. Pour vérifier votre situation, rendez-vous simplement sur la page d’accueil de notre site, puis sélectionnez votre pays d’origine dans le menu déroulant de gauche et la Norvège comme destination dans le menu de droite. Immédiatement, vous obtiendrez le résultat et vous saurez si vous avez besoin ou non d’un visa pour visiter la Norvège. Si c’est non, il ne vous reste plus qu’à préparer votre valise et votre passeport (ou carte d’identité selon le cas). Par contre, si vous avez besoin d’un visa, vous devez déposer une demande de visa Schengen et non un visa norvégien. Pour connaître le détail des conditions d’obtention, nous vous conseillons de contacter directement l’ambassade du pays en question. Comme le visa Schengen ne peut pas s’obtenir en ligne à l’heure actuelle, iVisa ne peut pas vous aider davantage dans votre démarche. Cependant, nous souhaitons vous assister au maximum, c’est pourquoi vous pouvez contacter notre service en ligne gratuit disponible 7j/7 et 24h/24 si vous avez des questions. Pour finir, sachez que lors d’une demande de visa Schengen, vous pouvez choisir auprès de quelle ambassade vous allez faire la démarche. En effet, beaucoup de voyageurs décident en général de visiter plusieurs pays européens. Donc, si vous souhaitez visiter uniquement la Norvège, pas de problème, rendez-vous directement à l’ambassade norvégienne de votre pays de résidence. Si vous souhaitez visiter d’autres pays, renseignez-vous bien sur les conditions du visa Schengen. Bien que nous ne puissions pas vous aider plus en avant, nous espérons que vous aurez trouvé des informations utiles à votre voyage.

Foire Aux Questions

La Norvège. Encore un pays dont le nom en a fait rêver plus d’un ! Vous avez décidé de vous y rendre prochainement ? Voici quelques informations sur le tourisme en Norvège. Tout d’abord, comment s’y rendre ? La Norvège fait partie de l’espace Schengen. Ce qui facilite certaines choses pour les ressortissants des pays membres de cet espace. En effet, pour eux, seul un document d’identité valide est nécessaire pour aller en Norvège. Les contrôles douaniers ont été abolis entre les pays de cet Espace, pour garantir la liberté de circulation, vous êtes donc libre d’entrer en Norvège si c’est votre cas. Ensuite, il y a les ressortissants des pays bénéficiant de l’exemption de visa. Pour eux, l’entrée en Norvège est possible avec un passeport valide mais leur séjour sera limité à 90 jours maximum, sur une période de 180 jours, en Norvège mais aussi dans l’espace Schengen en général. Pourquoi ne pas profiter de votre séjour pour visiter les autres pays scandinaves ? C’est possible avec le visa Schengen. Finalement, il y a les autres voyageurs, ceux ne faisant pas partie des cas précédents. Ceux-là devront se rendre auprès de la représentation norvégienne de leur pays de résidence pour y demander un visa. Voilà pour les questions de formalités. Place au tourisme en Norvège. Première interrogation : quand s’y rendre ? Car oui, la Norvège, pays scandinave, est située bien au nord et le cercle polaire la traverse. Toutefois, grâce au courant chaud du Gulf Stream, vous trouverez sur la côte un climat relativement doux. Il pleut fréquemment toute l’année, pluie qui se transforme en neige l’hiver, spécialement au nord. La meilleure saison pour visiter l’ouest est l’été. Le ski de fond est possible tout l’hiver dans le sud et à partir de mars-avril au nord. L’extrême nord connaît quant à lui une période de nuit permanente de fin novembre à fin janvier, et une période de jour permanent de mai à fin juillet. Durant la période du jour permanent, le temps n’aura plus d’importance, et vous profiterez à certains endroits d’un coucher de soleil semblant ne jamais finir. Alors que mettre dans votre valise ? Comme le temps peut changer d'un jour à l'autre, faites l’oignon : superposez quelques couches de vêtements. Ainsi, vous pourrez ajouter ou enlever des couches en fonction de la température. Et prévoyez un vêtement imperméable. Vous voici paré(e) ! Comment se déplacer en Norvège ? En train : le réseau ferré norvégien est sûr et confortable. Pour ceux qui désirent aller au nord, sachez que le terminus septentrional des trains se situe à Fauske. En voiture : n’oubliez pas que la Norvège est le plus long pays d’Europe. Il faut près de 30 heures de route pour voyager de Kristiansand dans le Sud, jusqu'à la ville de Hammerfest dans le Nord du pays ! Empruntez les autoroutes principales, qui relient les villes et les régions ou les routes panoramiques de Norvège (18 itinéraires qui mettent en valeur la beauté naturelle des paysages norvégiens). Attention : les autoroutes sont payantes, la monnaie n'est pas toujours rendue et les cartes bancaires sont parfois refusées ! En outre, la plupart des péages du pays se font désormais par le système Autopass. Des caméras relèvent votre plaque d'immatriculation si vous passez sans le dispositif adéquat. Et les amendes sont salées ! Les voitures de location sont équipées du système et les montants des péages sont prélevés par l'agence après la restitution du véhicule. Respectez aussi les limitations de vitesse car les amendes peuvent dépasser l'équivalent de 140 € pour un excès de 10 km/h. Et le taux d'alcoolémie toléré est de 0,2 g/l alors attention ! Sinon, sachez que la Norvège est un pays formidable à traverser en vélo. La région des fjords est particulièrement belle. En outre, les vélos ne sont pas facturés en plus pour les ferrys, vous ne ferez pas la queue aux embarcadères des bacs et vous sortirez les premiers aux débarcadères. Sachez aussi qu’il est interdit de fumer à l'intérieur de la plupart des lieux publics, ce qui inclut les hôtels, les bars, les restaurants et tous les autres établissements servant de la nourriture et des boissons. Cigarettes électroniques incluses. La langue officielle du pays est le norvégien, évidemment, mais l'anglais est très répandu puisqu’il est enseigné aux enfants dès leur plus jeune âge. Que voir en Norvège ? Dur de dresser une liste exhaustive tant le pays regorge de merveilles plus fantastiques les uns que les autres ! Pêle-mêle : Tromsø, célèbre pour ses maisons en bois coloré du XVIII° siècle, sans doute le meilleur endroit pour observer les aurores boréales ; Trolltunga, la “langue du troll”, rocher qui surplombe le lac Ringedalsvatnet, et auquel on accède par un superbe sentier de randonnée de quinze kilomètres ; les îles Lofoten, pour observer les baleines ou profiter en été du soleil ininterrompu ; Preikestolen, pour les émotions fortes (falaise de 600 mètres perpendiculaire aux eaux d’un fjord immense où aucune barrière ne vous sépare du vide) ; Svalbard, terre des ours blancs, zone protégée, destination très peu touristique au climat rude ; Femundsmarka, région naturelle la Norvège et la Suède, est un parc national chargé de protéger les formidables espèces animales et végétales qui s’y trouvent. Où que vous alliez en Norvège, vous en garderez des souvenirs inoubliables. Mais il y a une chose encore que vous devez savoir. Connaissez-vous le kos ? C’est le mot le plus important du vocabulaire norvégien ! Ce mot incarne la chaleur, la bienveillance, l'attention, les moments de rires et de convivialité, autant de concepts chers au cœur des norvégiens. Et une chose incarne à la perfection cette idée : les gaufres norvégiennes ! Oui, oui, vous avez bien lu ! Elles se dégustent moelleuses, généreuses, avec une appétissante garniture de crème aigre et de confiture, ou encore coiffées d’une tranche de jambon ou d'un délicieux morceau de chèvre. Dans tous les cas, les gaufres norvégiennes sont tout simplement irrésistibles. Elles se déclinent à l’infini : simple vaffel (accompagnée de succulentes myrtilles de Laponie), Kakevaffel (gâteau de gaufres superposées, avec de la crème à la vanille entre chaque couche) ou encore Bålvaffel (gaufre cuite au feu de camp), vous vous régalerez ! Ce qui nous amène aux spécialités culinaires de la Norvège. Le développement durable est très important en Norvège alors attendez-vous à de la fraîcheur à table ! D’ailleurs, pourquoi ne pas emporter une canne à pêche ? Dans les îles, c'est une excellente solution pour manger du poisson frais. Sinon, visitez un marché de poisson : vous y trouverez moules, coquilles Saint-Jacques, écrevisses, crabes, et poissons. Goûtez au crabe royal ou à l'omble chevalier fumée. Découvrez le tørrfisk : morue non salée, séchée par le vent et le soleil sur des claies en bois géantes. Les plus aventureux peuvent essayer le lutefisk, authentique tradition norvégienne : le stockfisch marine dans un mélange d’eau et de soude, ce qui rend le poisson gélatineux. Le goût est toutefois délicieux, agréablement accompagné d’ingrédients comme du beurre, des pommes de terre, des pois cassés et du bacon. Quant au smalahove, ce plat traditionnel est réservé aux plus téméraires ! Il s’agit pour l’essentiel d’une tête de mouton brûlée, fumée, salée et bouillie. Autres viandes à goûter : l’élan, le renne, le cerf ou le tétras. Côté boisson : sachez que pour acheter du vin ou de la bière en Norvège, il faut avoir au moins 18 ans et pour de l'alcool plus fort, 20 ans. Pensez à goûter l'Aquavit, spécialité nationale. Le mot aquavit vient de l’expression latine aqua vitae, “eau de vie”. Un type spécial d’aquavit est le linjeakevitt, conservé dans des barils et expédié par bateau pour faire l’aller-retour entre la Norvège et l’Australie, en passant deux fois par l'Équateur !