Obtenez maintenant votre visa pour le Japon

 
   
 
 
 
     
 

En savoir plus: Visa de visiteur

À venir!
Documents requis pour la demande
À venir!
Instructions importantes
À venir!

Témoignages
Nos clients ont de belles histoires à raconter

Foire Aux Questions

Amoureux de la nature, accros aux technologies dernier-cri, adeptes du mode de vie zen… Qui que vous soyez, vous serez sûr de trouver votre bonheur au Japon ! Nature secrète, presque sauvage et encore protégée de la modernité, avenues ultra-modernes tokyoïtes, sources thermales relaxantes (les fameux onsen) : tout fera de ce voyage une expérience formidable. Imaginez : se baigner dans l’eau chaude naturelle d’une source chaude en plein air, la nuit sous les étoiles. Un grand moment révélateur de l’art de vivre japonais. Mais se rendre au pays du Soleil-Levant, c’est aussi découvrir la cuisine japonaise, délicieuse, raffinée et esthétique. Vous découvrirez peu à peu cet univers inconnu, où la tradition se conjugue avec la modernité, où le calme et le respect côtoient l’animation et l’agitation, où l’ordre et la propreté sont de rigueur. De ce voyage au Japon, vous rentrerez sans aucun doute enrichi par le contact avec une autre civilisation et une autre façon de vivre, de penser et d’agir. Un pays dont le parfum n'existe nulle part ailleurs. Mais revenons sur terre. Comme vous le savez déjà, la meilleure façon de profiter d’un séjour touristique est de le préparer plusieurs semaines à l’avance. Si vous n’oublierez probablement pas de prendre avec vous certaines affaires personnelles pour organiser votre voyage, il faudra aussi veiller à remplir toutes les formalités administratives obligatoires. Pour commencer, votre passeport, cela va de soi : sans ce précieux sésame, pas d’admission possible au Japon (comme dans la plupart des pays étrangers d’ailleurs). Donc si vous souhaitez pouvoir admirer les statuettes de bronze du Jomyoin, il faudra vous assurer que votre passeport est en cours de validité et le sera encore 6 mois après la date prévue pour la fin du séjour. Si ce n’est pas le cas, songez à le renouveler. A noter que pour ceux qui n’ont pas encore de passeport biométrique, il n’y a aucun problème particulier ; les autorités japonaises acceptent tous les types de passeports. Ensuite, pensons à votre visa. Concernant sa politique migratoire, le Japon a mis en place deux stratégies : soit vous bénéficiez du programme d’exemption de visa (autorisation de séjour sans visa à durée variable selon votre nationalité), soit vous devez obtenir un visa de tourisme avant votre départ. Afin de savoir de quelle procédure vous relevez, je vous suggère d’utiliser l’outil développé par iVisa : sur la page d’accueil du site, choisissez votre nationalité dans le menu déroulant de gauche, et le Japon dans celui de droite. Instantanément, vous obtiendrez votre réponse et serez plus apte à préparer votre voyage. Voici toutefois quelques exemples : un touriste britannique pourra séjourner au Japon pendant 6 mois maximum, un espagnol, pendant 90 jours, un touriste thaïlandais, 15 jours. Tous sans visa. Et un touriste brésilien ou russe devra obtenir un visa consulaire. Sur la page d’accueil d’iVisa, un lien permettant de récupérer les coordonnées de l’ambassade japonaise dans votre pays s’affiche, n’hésitez pas à vous en servir en cas de besoin. C’est là-bas que vous devrez déposer votre demande. Voilà pourquoi, face à ce large éventail de possibilités, il faut que vous vous renseigniez correctement. A l’heure actuelle, iVisa ne délivre pas le visa pour le Japon. En effet, le gouvernement japonais prévoit de mettre en place des visas électroniques à partir d’avril 2020 seulement. Si des questions persistent toutefois, les équipes du service d’assistance se feront un plaisir d’y répondre. Vous pouvez les contacter gratuitement par téléphone ou par tchat 24h/24 et 7j/7. Revenons maintenant aux informations nécessaires à la bonne préparation de votre séjour. Le Japon est un pays qui ne présente pas de risque sanitaire particulier. En règle générale, un seul vaccin est donc recommandé, afin d’éviter les éventuels troubles liés à un changement de climat. Ainsi, il est conseillé de faire le vaccin contre l’encéphalite japonaise en période de mousson. Après avoir correctement préparé votre voyage au Japon et effectué le trajet, certaines autres démarches vous attendent pour pouvoir réellement entamer votre séjour sur le sol japonais. A l’arrivée, rendez-vous au niveau du comptoir de l’immigration. Vous devrez alors remettre votre passeport, ainsi que votre carte de débarquement à l’agent auquel vous aurez affaire. Celui-ci vous soumettra ensuite à un relevé d’empreinte et à une prise de photo faciale. C’est très rapide. Enfin, un petit entretien (éventuel, pas systématique), puis on vous rend votre passeport. A l’issue de cette procédure, l’agent joindra à votre passeport un visa temporaire. Votre carte de débarquement est un document officiel important permettant aux autorités japonaises d’attester que vous avez effectivement atterri sur leur territoire. Pour le remplir, vous aurez à inscrire dans les zones indiquées votre numéro de passeport, votre nationalité, la raison de votre visite, etc. Petit rappel : cette procédure s’applique aux ressortissants des pays avec lesquels le Japon a conclu un accord d’exemption de visa de séjour temporaire. Les ressortissants des pays concernés par l’accord d’exemption sont autorisés à entrer sur le territoire japonais sans avoir à faire de demande de visa préalable auprès de l’ambassade du Japon ou d’un consulat du Japon. Pour récapituler, et si vous relevez de ce cas, munissez-vous de votre passeport valide pour la durée du séjour, d’un billet d’avion aller et retour et de suffisamment d’argent pour subvenir à vos besoins sur place. Et dernière info toute fraîche : depuis janvier 2019, toute personne quittant le territoire nippon, par avion ou par bateau, est redevable de la taxe « Sayonara » d'un montant de 1 000 ¥ (environ 8 €). Seuls les enfants de moins de 2 ans et les personnes en transit moins de 24h en sont exemptés. Vous voilà prêt pour votre séjour ! Imaginez-vous dès maintenant marcher dans les ruelles du quartier du vieux Yanaka, à Tokyo, aller le dimanche à Harajuku assister au défilé des cosplays, découvrir le charme, la quiétude et le romantisme des grands parcs de la capitale, dormir à la japonaise dans un ryokan, participer aux fêtes traditionnelles à Kyoto, séjourner dans un temple bouddhique du mont Koya ou même, pourquoi pas, entreprendre l’ascension du mont Fuji...