Information sur le visa schengen pour l'Italie

Instructions importantes

Une des nations les plus touristiques du monde, l’Italie est le cœur de l’ancien empire romain et offre beaucoup d’attractions, des ruines anciennes et une cuisine délicieuse. La capitale de Rome déborde de beauté : art bien préservé, architecture magnifique et caractère apparemment sans limite. Mais, si vous voyagez en Italie, nous vous recommandons de quitter la capitale. Venise, Pise, la Sicile, Napoli et Florence sont toutes des destinations inoubliables. Vous devrez revenir puisque vous ne pouvez pas voir tout en un seul voyage!

Avant que les spaghettis ne te traversent l’esprit, tu dois savoir si tu as besoin d’un visa. Comme l’Italie est dans l’espace Schengen, vous n’avez pas besoin d’un visa italien, mais d’un visa Schengen. Vous pouvez voyager sans visa dans l’un des deux cas : si vous venez d’un État qui est membre de l’Union européenne, ou si vous voyagez à partir d’un pays qui est dans le programme de dispense de visa. Si aucune des situations ci-dessus ne s’applique, votre seul choix est d’obtenir un visa.

Pour en savoir plus sur la situation de votre nationalité, vous pouvez lire la politique de visa de l’espace Schengen, mais nous vous recommandons d’utiliser notre outil appelé Visa Checker qui est situé dans le coin supérieur droit de cette page. Sélectionnez simplement votre pays d’origine dans la case de gauche et choisissez l’Italie dans la case de droite. En quelques secondes, vous saurez si vous avez besoin d’un visa ou non. De plus, si vous avez besoin d’un visa, nous vous fournissons la liste des ambassades les plus proches.

Les visas Schengen ne peuvent pas être obtenus en ligne, donc iVisa ne peut malheureusement pas traiter ces demandes de visa. Même ainsi, nous aimons être aussi utile que possible, c’est pourquoi nous offrons un service de soutien 24h/7j gratuit pour toutes vos questions de visa.

Notez qu’un visa Schengen qui vous permet d’entrer en Italie ne doit pas nécessairement être obtenu auprès de l’ambassade d’Italie. Si vous prévoyez de visiter l’Italie, alors l’ambassade d’Italie est le meilleur endroit. Cependant, si vous décidez de vous rendre dans plusieurs pays européens, l’ambassade où vous vous rendez dépend du pays principal où vous êtes. Si cela ne peut être établi, vous devez présenter une demande à l’ambassade du pays que vous visitez d’abord. Par exemple, si vous voyagez en Allemagne, en France, puis en Italie, un visa Schengen délivré par l’ambassade allemande vous permet d’entrer dans les trois pays.

Bien que ce soit tout ce que nous pouvons fournir pour le moment, nous espérons que l’information ci-dessus est utile.

Foire Aux Questions

Ah l’Italie ! Sa gastronomie, son passé historique, ses régions toutes plus belles les unes que les autres, ses habitants… Par où commencer lorsqu’il s’agit de présenter ce pays ? On peut d’ores et déjà s’accorder à dire que vous avez pris une bonne décision en choisissant de vous rendre en vacances en Italie ! Voici quelques informations pour que vos vacances dans le pays de la Dolce Vita se passent au mieux. L'Italie fait partie de l'Espace Schengen. Les citoyens européens ont uniquement besoin d'une carte d'identité nationale ou d'un passeport valide et donc, bonne nouvelle, pas besoin pour eux de faire une demande de visa pour entrer ou circuler dans l'Espace Schengen. En outre, ils sont généralement autorisés à rester aussi longtemps qu'ils le souhaitent. Sinon, les ressortissants de certains pays n'ont pas besoin de visa d'entrée dans l'Espace Schengen mais ne peuvent pas y rester plus de 90 jours sur une période de 180 jours. C’est le cas des touristes canadiens par exemple. Et pour finir, troisième catégorie de touristes : ceux qui ne figurent pas dans les deux premiers cas. Ceux-ci devront alors faire une demande de visa pour l’Italie. Une fois renseigné sur votre statut, vous pouvez reprendre la planification de vos vacances. Qui dit Italie, dit vestiges romains, Pompéi, pizza, Venise, le Vésuve, mais aussi églises magnifiques et chefs-d’œuvre architecturaux. En gros, peu importe où vous vous rendez, vous en prendrez plein les yeux. La richesse culturelle et patrimoniale de ce pays ne laissera à coup sûr personne blasé ! Alors que visiter ? Nouveauté : depuis novembre 2019, des bains publics détruits par l'éruption du Vésuve en l'an 79 sont ouverts au public. Pendant les travaux de recherches, on y a trouvé de remarquables vestiges. Grâce au Great Pompeii Project, une initiative lancée en 2012 pour restaurer le site historique, le public peut aussi visiter une petite maison qui renferme une fresque colorée représentant l'union du dieu Jupiter transformé en cygne et de Léda. De l'autre côté de la rue du Vésuve, la surprenante Maison des cupidons d'or a rouvert ses portes après des travaux. De quoi vous donner l’occasion de revivre l’atmosphère de la vie quotidienne de la Rome antique. Place aux classiques. Direction Rome, ville millénaire qui se visite très bien à pied. Elle présente une concentration à vous faire tourner la tête de monuments antiques, de belles places et de musées. Ne manquez pas le Colisée, le forum romain, le Panthéon, la fontaine de Trévi et la piazza Navona. La cité du Vatican, recèle aussi de nombreux lieux à visiter : la place Saint-Pierre, la basilique Saint-Pierre, plus grande basilique du monde et bien évidemment, la chapelle Sixtine et l’œuvre majeure de Michel Ange, le Jugement dernier. Et la liste peut continuer encore longtemps, alors à vous de décider. Passons à Florence où vous pourrez visiter un nombre fou de musées et de palais, ce qui lui confère un très riche patrimoine culturel. Florence n’abrite pas moins de la moitié des œuvres d’art conservées sur tout le territoire italien ! Attention : c’est la ville la plus visitée en Italie. Ceux qui craignent la foule pourront s’y trouver un peu oppressés… À voir à Florence : le Duomo et sa piazza avec une vue magnifique, la galerie des offices et ses tableaux célèbres à profusion, la basilica San Miniato al Monte avec son panorama sur Florence, d’où le coucher du soleil est inoubliable, la Piazza della Signoria, véritable musée en plein air, la Cupola del Brunelleschi, où, après une montée de 400 marches, vous profiterez d’une vue sur Florence à 360 degrés. Pensez à réserver vos billets à l’avance pour éviter la file d’attente. Bien sûr, n’oubliez pas de faire un tour dans la campagne toscane, réputée pour être la plus belle du pays ! Mais n’oublierai-t-on pas un Incontournable ? Comment évoquer l’Italie sans mentionner Venise ? Le charme de la Sérénissime et de ses canaux bordés de magnifiques palais se dévoile au fil d’une balade en gondole. Si vous vous y rendez en février, ne manquez pas son carnaval, événement unique. Un poil bondé en été, choisissez la mi-saison pour vous y rendre. Si vous préférez les paysages sauvages et la nature, loin des villes, rendez-vous dans le parc des Dolomites. Classés au patrimoine mondial de l’UNESCO, les Dolomites sont un magnifique ensemble de falaises et de pics qui s’élèvent majestueusement vers le ciel. Les randonneurs seront comblés par ce petit paradis, une des plus belles curiosités naturelles d’Italie. Encore une merveilleuse destination en Italie : Cinque Terre. Découvrez Monterosso al Mare, Vernazza, Corniglia, Manarola et Riomaggiore, 5 petits villages colorés perchés à flancs de falaises, tous plus beaux les uns que les autres. Grâce à leur proximité, il est très facile de les visiter à pied par un petit sentier de randonnée qui les relie entre eux. Mais c’est en bateau qui vous profiterez d’une vue à couper le souffle. Finalement, l’île de Burano devrait figurer sur votre itinéraire. La ville est aussi célèbre pour sa dentelle que pour ses ravissantes maisons colorées qui bordent les canaux. À ne pas confondre avec Murano, elle aussi ravissante, notamment pour son artisanat du verre. Bref, on pourrait dérouler la liste des choses à voir en Italie pendant encore des heures ! Soyez sûr(e) que vous passerez un moment inoubliable de toute façon. Concernant les déplacements, sachez que le stop n’est pas répandu en Italie, alors préférez-lui le bus ou le train pour les transports en commun. Si vous voyagez en voiture, gardez à l’esprit que vous vous trouvez dans le pays du klaxon et de la conduite sportive. Soyez sur le qui-vive ! Côté visites, les moins de 18 ans et les plus de 65 ans peuvent accéder gratuitement à de nombreux musées et sites culturels, même si dans certains cas, ces avantages ne valent que pour les ressortissants européens. Et pour finir sur la meilleure note, régalez-vous des nombreux plats du patrimoine gastronomique de l’Italie : pizza, pasta, risotto, et autres spécialités régionales. Charcuteries, vins, fromages, remplissez-en vos valises au retour ! Le tout à partager autour d’une bonne tablée. Bon voyage !