Landing Page - /ireland-schengen-visa

Foire Aux Questions

Se rendre en Irlande rime avec celtisme, étendues vertes et légendes. L’Eire, en gaélique, attire chaque année de nombreux touristes. Mais avant de partir, renseignez-vous bien sur les conditions d’entrée. Bien que la République d'Irlande soit un membre de l'Union Européenne, elle ne fait pas partie de l'Espace Schengen et a donc des contrôles d'immigration propres, notamment si vous arrivez en avion, et parfois en bateau. Mais si vous arrivez d'Irlande du Nord, c’est moins évident car la frontière est rarement indiquée. Pour savoir où vous êtes, reportez-vous aux panneaux routiers qui sont en anglais et en gaélique du côté de la République d'Irlande. Côté immigration, pour faire court, soit vous êtes un ressortissant européen et dans ce cas, merci l’Europe, vous pouvez vous rendre librement en Irlande, soit vous faites partie du programme d’exemption de visa, ce qui signifie que vous serez autorisé(e) à séjourner en Irlande pour une certaine durée (en général, une séjour de 3 mois maximum, sur une période de 180 jours), à l’issue de laquelle vous devrez quitter l’Espace Schengen et donc l’Irlande, soit, dernier cas, vous devrez faire une demande de visa pour l’Irlande. Une fois assuré(e) de votre statut, que vous pouvez vérifier sur la page d’accueil du site **iVisa, retour à la case “informations sur le tourisme en Irlande”. Tout d’abord, sachez que l’Irlande est un pays celtique, donc attendez-vous à de nombreux concerts et à des soirées en musique ! Bodhrán, harpe celtique et fiddle vous accompagneront tout au long de votre séjour. En outre, sachez que la langue gaélique est bien vivante : plus de 70 000 irlandais parleraient le gaélique dans leur vie quotidienne au sein du Gaeltacht, un ensemble de régions d’Irlande où la population refuse l’anglais au profit du gaélique irlandais. Le gaélique est enseigné sur les bancs de l’école comme matière obligatoire. Vous pourrez vous y essayer en lisant les panneaux directionnels, lesquels affichent anglais et gaélique. Le mot qui vous sera le plus utile pour créer des relations : “slainte”, “à votre santé” ! La République d'Irlande comprend la majeure partie de l'île d'Irlande dans les îles Britanniques. Attention : la partie nord est occupée par l'Irlande du Nord, un pays constituant du Royaume-Uni. Dublin est la capitale du pays et la principale ville. Ne manquez pas de visiter Trinity College pour y admirer le Livre de Kells et ses somptueuses enluminures. Réalisé par des moines celtes aux alentours de l'année 800, il est considéré comme l'un des plus sublimes manuscrits ayant pu survivre à l'époque du Moyen Âge. Lors de votre séjour à Dublin, profitez-en pour visiter les nombreuses brasseries et distilleries d’Irlande ! Et ne croyez pas que seule la Guinness existe : nombreux sont les pubs à proposer leur propre stout. Direction Temple Bar, célèbre quartier haut en couleur et couru des touristes, c’est un lieu multiculturel à l’ambiance festive et conviviale, où vous pourrez profiter de nombreux concerts. Attention cependant aux prix souvent plus chers qu’ailleurs. Quittez ensuite la capitale pour une vraie bouffée d’air pur et de dépaysement ! Si vous décidez de découvrir l’Irlande en voiture, voici ce que vous devez savoir. Premièrement, les permis de conduire émis par d'autres états européens sont valides en Irlande. Pour les conducteurs non-européens, il faut avoir le permis de conduire international, à se procurer auprès de la préfecture de votre lieu de résidence (gratuit ou payant, selon votre pays). Ensuite, en Irlande, on roule à gauche ! Cela vous demandera un temps d’adaptation mais tout le monde s’en sort en général. Quant aux distances, elles sont en majorité toutes exprimées en kilomètres, bien que subsistent encore des indications en miles sur d'anciens panneaux de signalisation. En outre, ne faites pas confiance aux estimations indiquées sur Internet pour rallier un point A à un point B. Les routes sont petites et sinueuses (sauf l’autoroute bien sûr), vous n’irez pas à fond de plancher ! Il n'est pas rare en effet de subir un bouchon d'une demi-heure simplement parce qu'un Irlandais s'arrête pour causer, surtout en pleine campagne. Et soyez attentif : il est fréquent de se retrouver nez à nez avec un mouton au détour d’un virage ! Alors, que voir en Irlande ? L'incontournable péninsule de Dingle, au sud-ouest vous dépaysera. C’est une région où l'irlandais est toujours parlé au quotidien, aux allures de bout du monde. Attablez-vous dans un pub au coin d’une cheminée et regardez tomber la pluie. Ensuite, place aux falaises de Moher. Bien que ce soit le site naturel le plus visité du pays, ce serait dommage de le manquer. Allez-y assez tôt pour éviter les hordes de touristes. Les amoureux de randos pourront se régaler dans l’un des nombreux parcs nationaux d’Irlande : le Burren ou celui des montagnes de Wicklow figurent en tête de liste. Le parc national du Connemara est aussi un incontournable. Parcourez les petites routes, en voiture ou à vélo, et perdez-y vous. Et bien sûr, ne vous privez pas de succulent saumon fumé ! Vous pourrez vous arrêter dans les smokehouse et en acheter sur place. La Black Valley dans le Killarney est aussi un petit trésor à découvrir. Quant à Doolin, c’est là qu’il faut aller pour profiter de sessions endiablées de musique irlandaise. De son port on peut s'embarquer pour une excursion sur les îles d'Aran juste en face. Bref, les destinations plus superbes les unes que les autres sont pléthore en Irlande ! Côté culture autochtone, l’impair à ne pas commettre est de confondre irlandais et anglais. Les irlandais ont dû se battre pour obtenir un jour leur indépendance alors ne jamais les comparer aux anglais ! Côté gastronomie, on se régale en Irlande ! Le petit-déjeuner irlandais est ce qu’il faut pour commencer la journée comme un champion ! Du lard, des œufs, des fèves à la sauce tomate, des tomates frites, des champignons, des pommes de terre rissolées, des saucisses, du boudin noir ou blanc, c’est une véritable institution dans le pays. Servi de thé ou de café (un peu jus de chaussette pour ce dernier).