Information sur le visa schengen pour la Grèce

 
   
 
 
 
     
 

En savoir plus: Visa Schengen

Plus d'informations bientôt!
Documents requis pour la demande
Instructions importantes

Souvent considérée comme l’épicentre de la culture occidentale, la Grèce est une nation étonnante et historique en Europe du Sud. C’est le berceau de la philosophie occidentale, des Jeux olympiques, de la démocratie, entre autres. La Grèce attire des millions de touristes chaque année, bien qu’elle ait connu une baisse ces dernières années en raison de son ralentissement économique persistant. Néanmoins, la Grèce ne manque jamais d’impressionner. Le continent dispose de hautes montagnes avec de magnifiques sentiers et des artefacts anciens, tandis que les plages de l’île sont image parfaite. Les Grecs savent faire la fête et ont une cuisine nationale exceptionnellement saine et délicieuse.

Avant de vous rendre en Grèce, vous devriez vérifier sa politique de visa pour voir si vous avez besoin d’un visa ou pas. La Grèce est membre de l’espace Schengen, ce qui signifie que si vous obtenez un visa, ce sera un visa Schengen, pas un visa grec.

Vous n’aurez peut-être pas besoin d’un visa Schengen pour entrer en Grèce si vous venez d’un pays membre de l’UE/EEE ou d’un pays qui participe au programme d’exemption de visa (annexe II). Les voyageurs de l’UE/EEE jouissent de la liberté de circulation au sein de l’Union, tandis que les citoyens des pays dispensés de visa peuvent séjourner dans l’espace Schengen jusqu’à 90 jours. C’est aussi simple que cela. Le reste du monde est tenu de demander un visa Schengen.

Pour savoir si vous devez présenter une demande de visa, vous pouvez utiliser notre outil appelé Visa Checker situé dans le coin supérieur droit de cette page. Choisissez simplement votre nationalité dans le menu déroulant et indiquez la Grèce comme destination. Si vous n’avez pas besoin de visa, bon voyage! Si vous avez besoin d’un visa, vous recevrez une liste des ambassades que vous pouvez utiliser pour présenter une demande.

Malheureusement, iVisa ne traite pas actuellement les demandes de visas Schengen. Nous sommes toujours désireux d’aider tous les voyageurs, c’est pourquoi nous offrons un service de soutien 24/7 gratuit pour toutes les questions que vous pourriez avoir sur le processus de visa.

Pour demander un visa Schengen, vous devez vous rendre à une ambassade. Mais laquelle? Il n’est peut-être pas nécessaire que vous demandiez un visa Schengen à l’ambassade de Grèce. Selon la politique de visa, si vous allez en Grèce seulement, alors vous devez visiter l’ambassade grecque la plus proche. Cependant, si vous avez plusieurs destinations sur votre itinéraire, vous devez demander votre visa Schengen à l’ambassade du pays qui est votre destination primaire. Si cela ne peut être déterminé, vous devez présenter votre demande de visa à l’ambassade du pays que vous visitez d’abord. Donc, si vous prévoyez aller en Allemagne puis en Grèce, le visa que vous obtenez de l’ambassade allemande vous permet également d’entrer en Grèce.

Pour le moment, nous ne pouvons pas vous aider dans le processus de demande, mais nous espérons que les renseignements ci-dessus vous seront utiles.

Témoignages
Nos clients ont de belles histoires à raconter

Foire Aux Questions

La Grèce est un repaire de pépites ! Pays qui rime avec vestiges, civilisation millénaire, poètes, philosophes, plages de rêves… J’en passe et des meilleurs ! Comment ne pas perdre la tête devant les trésors dont regorge le pays ! Mais avant de commencer à faire vos valises pour cette destination paradisiaque, vous devez savoir si vous avez besoin d’un visa ou non. Si vous devez vous en procurer un, vous devrez faire une demande de visa pour l’Espace Schengen. En effet, la Grèce fait partie de cette zone de libre circulation des biens et des personnes qu’est Schengen. Vous n’aurez pas besoin de visa dans les cas suivants : si vous êtes un ressortissant de l’union européenne ou si vous faites partie des nationalités exemptées de visa. Dans le deuxième cas, vous serez autorisé(e) à séjourner en Grèce pour une durée maximum de 90 jours sur une période de 180 jours, dans un but touristique. Dans tous les autres cas, vous devez faire une demande de visa. Si vous voulez être sûr(e) de votre statut, rendez-vous sur la page d’accueil d’iVisa et vous serez immédiatement fixé(e). Voici maintenant quelques informations sur le tourisme en Grèce. Lieu de naissance de la civilisation occidentale, on y situe les origines de la philosophie, de la démocratie, du théâtre. Vous le savez peut-être déjà mais c'est aussi en Grèce que sont nés les Jeux Olympiques. Les sites archéologiques, les montagnes et la multitude d’îles (1400 dont 227 habitées) en font une destination très courue des touristes. Vous pouvez arriver en Grèce par la voie terrestre, à partir de la Turquie et la Bulgarie, ainsi que de l'Albanie et de la Macédoine du Nord, par la voie maritime, depuis l'Italie ou depuis Dubrovnik, en Croatie et bien entendu par avion. Si vous décidez d’arriver en Grèce par bateau, sachez que si les piétons peuvent obtenir des places au dernier moment, il est conseillé aux voyageurs en voiture de réserver. Le site internet http://greekferries.gr/ propose les bateaux de plusieurs compagnies, toutefois il semble que ces compagnies gardent une partie des billets disponibles, lesquels sont vendus sur place. En effet, il se peut que sur le site un bateau soit complet alors que des places sont encore disponibles. N’oubliez pas d’arriver au port deux à trois heures avant le départ pour embarquer. Pour qui aime les îles et ne déteste pas passer des vacances "itinérantes", le bateau reste le moyen de transport idéal pour découvrir la Grèce. Depuis le Pirée, port d'Athènes, il est possible de gagner de nombreuses îles, puis de se déplacer entre les îles elles-mêmes. Les départs sont quotidiens pendant la saison touristique. Des bateaux vers les îles Ioniennes, dont Corfou, partent du port d'Igoumenitsa. Sinon, pour se déplacer à l’intérieur du pays, les principales villes desservies par le train sont Athènes, Patras, Thessalonique, Alexandroupolis et Larissa. Toutefois, prendre le bus s’avère en général une meilleure idée que le train, ceux-ci desservant très peu de villes. Hors des grandes villes, les stations de bus sont souvent placées à l'intérieur d'une taverne. N'hésitez pas à vous informer auprès des habitants par savoir où elle se trouve. À l'embarquement, écoutez bien le lieu de votre destination crié lors du rangement des valises, pour ranger vos bagages en soute au bon moment. Si vous comptez descendre entre deux villes pour aller dans un village, n'hésitez pas à le demander au chauffeur. De fait, il existe nombre d'arrêts informels hors des stations. Mais si vous décidez de venir en Grèce en voiture, voici quelques informations. Les routes principales sont souvent des nationales dotées d'un accotement très large qui font office d'autoroute. Par conséquent, il est d'usage de se déporter sur l'accotement lorsqu'une voiture se présente derrière, afin de la laisser doubler. En outre, faites attention au stationnement car la police peut retirer la plaque d'immatriculation du véhicule en infraction pour s'assurer que l'amende sera acquittée ! Dans les endroits les plus touristiques, on parle l'anglais et éventuellement d'autres langues européennes comme le français ou l'allemand. En Thrace, au nord-est du pays, le turc est parlé par une partie de la population. L'alphabet grec diffère de l'alphabet latin, mais la plupart des panneaux routiers sur les grandes routes et certains noms de magasins sont écrits à la fois en grec et en anglais, le nom anglais d'une destination étant généralement assez proche de la terminologie francophone. N'hésitez pas à apprendre un minimum le grec avant de partir. Dans les endroits très touristiques, vos efforts seront probablement ignorés et on vous répondra en anglais pour gagner du temps. Mais dans des endroits moins fréquentés, ou là où les gens sont moins pressés, ils seront appréciés. Sachez que la Grèce utilise l'euro. Et depuis 2017, le "roaming européen" y a été introduit. Il permet à tous les détenteurs de cartes SIM appartenant à l'un des pays européens membres de maintenir les mêmes conditions tarifaires que dans le pays d'origine. Les appels téléphoniques et la navigation sur Internet sont valables sans surcoût dans tous les pays européens, sauf autorisation des autorités nationales (généralement des opérateurs mineurs) ou un dépassement d'un seuil de Gbit données qui augmente d'année en année. Pour que vos interactions avec les locaux se déroulent bien, voici pour finir des informations concernant les codes culturels grecs. Ne désignez jamais quelqu'un avec la main et les 5 doigts écartés ! Cela équivaut à une malédiction sur 5 générations ! Si vous voulez saluer quelqu'un, gardez les doigts bien serrés. En Grèce, la religion est orthodoxe alors n’entrez jamais dans les églises en short ou mini-jupe, couvre-vous les épaules dans les monastères et les lieux saints : si besoin, vous trouverez à disposition des foulards pour vous couvrir. Autre détail qui a son importance, où que vous soyez en Grèce : on jette le papier toilette dans une poubelle à côté des WC. Tout simplement car la Grèce étant un pays de sécheresse, on économise l’eau, notamment celle de la chasse d'eau. Vous voici prêt pour votre prochain séjour en Grèce, où vous passerez d’inoubliables moments ! Bon voyage !