Information sur le visa schengen pour la Finlande

 
   
 
 
 
     
 

En savoir plus: Visa Schengen

Plus d'informations bientôt!
Documents requis pour la demande
Instructions importantes

Avec des étés courts et frais et des hivers brutaux, la Finlande n’est pas pour tout le monde. Néanmoins, c’est un beau pays qui a son propre charme unique. Si vous êtes en plein air, vous êtes sûr de trouver beaucoup à faire : la Finlande a des milliers de lacs et d’îles, dont beaucoup sont en parfait état. Vous pouvez facilement vous perdre dans la grande immensité sauvage du paysage impressionnant.

Avant de réserver votre prochain voyage en Finlande, la première chose que vous devez vérifier est si vous avez besoin d’un visa ou pas. La Finlande est membre de l’Accord sur l’espace Schengen, ce qui signifie que vous avez besoin d’un visa Schengen et non d’un visa finlandais. Si vous venez de l’UE ou de l’un des pays dispensés de visa (annexe II), vous êtes libre de voyager sans visa. Dans tous les autres cas, un visa est requis.

Pour savoir si vous devez demander un visa Schengen, vous pouvez consulter la politique de visa de l’espace Schengen en ligne. Nous vous recommandons plutôt d’utiliser notre outil appelé Visa Checker. Vous trouverez le bouton dans le coin supérieur droit de cette page. Choisissez simplement votre nationalité dans le menu déroulant et choisissez la Finlande comme destination. Si vous n’avez pas besoin de visa, Bon Voyage! Mais si vous le faites, vous recevrez une liste des ambassades où vous pourrez présenter une demande en personne.

Croyez-le ou non, vous n’avez pas nécessairement besoin de visiter une ambassade finlandaise. Selon la politique de visa de l’espace Schengen, si vous allez seulement en Finlande, alors vous aurez en effet besoin de visiter l’ambassade Finish la plus proche. Cependant, si vous avez plusieurs destinations sur votre itinéraire, vous devez demander votre visa Schengen à l’ambassade du pays qui est votre destination primaire. Si cela ne peut être déterminé, vous devez présenter votre demande de visa à l’ambassade du pays que vous visitez d’abord. Donc, si vous prévoyez d’aller en France puis en Finlande, vous devez obtenir un visa de l’ambassade de France. Le même visa vous permettra également d’entrer en Finlande.

Il n’y a pas de visa électronique pour l’espace Schengen, donc, malheureusement, nous ne traitons pas les demandes de visa. Nous voulons toujours vous aider, c’est pourquoi le service de support d’iVisa est à votre disposition gratuitement, 24/7.

Nous regrettons de ne pouvoir vous aider dans le processus de demande de visa, mais nous espérons que les renseignements ci-dessus vous seront utiles.

Témoignages
Nos clients ont de belles histoires à raconter

Foire Aux Questions

Comme avant tout voyage, la première étape de votre préparation concerne les modalités d’entrée sur le territoire du pays que vous voulez visiter. La Finlande, pays d’Europe, fait partie de l’Espace Schengen. L’Espace Schengen est une zone qui regroupe certains pays européens, lesquels forment un espace de libre circulation des biens et des personnes. En d’autres termes, si vous êtes autorisé(e) à entrer en Finlande, vous le serez aussi dans les pays membres de l’Espace Schengen. Trois catégories de voyageurs se distinguent. Si vous êtes un(e) ressortissant(e) européen(ne), un(e) Portugais(e) par exemple, alors vous pouvez vous rendre en Finlande muni(e) uniquement de votre pièce d’identité et y séjourner librement. Ensuite, il y a les ressortissants des pays dont les citoyens sont autorisés à entrer dans l’Espace Schengen en étant exempts de visa. Cela signifie qu’ils sont autorisés à séjourner en Finlande pour une période maximum de 3 mois, sans faire de demande de visa avant leur départ. C’est le cas notamment des Australiens ou des Canadiens. Finalement, il y a les voyageurs qui devront faire une demande de visa pour la Finlande avant de partir. Dans ce cas, contactez la représentation diplomatique finlandaise de votre pays de résidence. Vous pouvez consulter la liste des ambassades finlandaises ici.

La Finlande se dit Suomi en finnois. C’est un pays d'Europe du Nord, membre de l'Union Européenne depuis 1995. Tout d’abord, sachez que vous n’aurez aucun problème pour vous déplacer dans ce vaste pays car les réseaux aérien, ferré, routier et fluvial y sont fiables et bien développés. Alors, que faire, que voir en Finlande ? Tout d’abord, l’incontournable : voir une aurore boréale ! Qui ne rêve pas d’en admirer la magie... Pour mieux les voir, tenez-vous à distance des lumières urbaines et surveillez la météo car le ciel doit être dégagé. Les meilleures saisons sont la fin de l’automne, l’hiver et le début du printemps, généralement une à deux heures avant minuit et jusqu’à deux heures après. En outre, plus vous remontez vers le nord, plus grandes seront vos chances d’en apercevoir. Une légende sami raconte que les aurores boréales sont causées par les étincelles projetées par un renard céleste courant à toute vitesse sur les cimes enneigées. C’est pourquoi on dit “revontulet” (les feux du renard) en finnois. Un autre phénomène naturel attire les curieux en Finlande : le soleil de minuit. Celui-ci est à son intensité maximale en juin et juillet. Prévoyez un masque pour dormir ! Côté tradition, comment ne pas mentionner le sauna ! Véritable pierre angulaire de l’identité finlandaise, on en dénombrerait plus de 3 millions ! Pour l’anecdote, on trouve un sauna jusque dans les locaux du Parlement. Mais saviez-vous que sauna était un mot finnois ? Sauna électrique ou bon vieux sauna à l’ancienne fonctionnant au bois comme on en trouve dans les résidences secondaires près des lacs, il y a toujours un sauna dans les parages ! La Finlande est aussi nommée Pays des Mille Lacs, avec raison : on y trouve pas moins de 188 000 lacs. Si vous traversez la Finlande en voiture en été, vous remarquerez que deux couleurs dominent : le vert et le bleu. La région des Grands Lacs, en Finlande de l’Est, abrite notamment le Saimaa, plus grand lac du pays. C’est dans les eaux de ce lac que vit le phoque annelé du Saimaa, l’une des espèces animales les plus menacées au monde. La Finlande est aussi remarquable par ses vastes forêts, où habitent des milliers d’espèces d’animaux sauvages et d’oiseaux, notamment l’ours brun, surnommé le “roi” de la forêt finlandaise.

Côté sport, la Finlande compte environ 75 stations de sports d’hiver, de tailles diverses. Les grosses stations, toutes situées dans la région des monts de Laponie, sont marquées par une nature vierge tapissée d’un manteau neigeux immaculé de décembre à avril. Au début de l’hiver, les pentes et pistes sont éclairées, tandis que vers la fin du printemps, le soleil brille sur ces sites jusque tard dans la soirée. Les stations de ski offrent aussi des activités comme des balades en chiens de traîneau ou en troïka à rennes, des sorties en raquettes, ou encore des parties de pêche sur glace. Côté communication, sachez qu’évidemment on parle le finnois. Attention, vous n'apprendrez pas le finnois en 15 jours, notamment à cause des déclinaisons (au nombre de 16 !). Mais rassurez-vous : presque tous les Finlandais parlent un excellent anglais ! Pour les gourmands, ne manquez pas de goûter certaines spécialités régionales : le kukko, pain de seigle fourré par exemple au rutabaga, à la pomme de terre ou au poisson des lacs, les pirogues caréliennes ou le munavoi (sorte de pâte à tartiner à base de beurre et d’œufs durs). Côté codes culturels, sachez que chez les locaux, tout le monde se déchausse et des chaussures sont généralement entreposées à l'entrée. Sinon, les chaussettes sont tolérées. Et si vous avez rendez-vous avec un finlandais, soyez impérativement à l'heure. Un quart d'heure de retard serait mal vu. Au cours de vos randonnées, vous aurez le droit de marcher, skier et même camper sur n'importe quel terrain (sauf les réserves naturelles, les plages et les espaces publics), tant que vous restez à distance raisonnable des habitations. C'est particulièrement vrai pour les chalets de vacances, surtout côté lac : respectez une distance minimale de 100m et évitez tout bruit intempestif. Panneaux indiquant une propriété privée, “Yksityisalue” (en finnois) ou “Privatområde” (en suédois). En outre, il est strictement interdit de pénétrer dans les zones naturelles protégées, indiquées par les panneaux “Luonnon suojelualue” (en finnois) ou “Natur skyddsområde” (en suédois). De même, si vous passez la nuit dans un refuge et utilisez du bois pour vous chauffer, vous devrez tâter de la hache pour refaire les stocks, afin que le prochain visiteur n’ait pas à le faire. Pour finir, sachez que la cueillette des baies et des champignons est autorisée. Bien sûr, vous devrez respecter la nature, fragilisée par les courts étés finlandais. Vous voilà paré(e) pour votre séjour finlandais ! Hyvää matkaa ! Bon voyage !