Visa Bielorussie | Formalités Voyage Bielorussie

 
   
 
 
 
     
 

En savoir plus: Visa de courte durée

Plus d'informations bientôt!
Documents requis pour la demande
Instructions importantes

Humblement nichée entre la Pologne et la Russie, la nation biélorusse n’est pas connue pour ses attractions exotiques. Cependant, il a beaucoup de beaux parcs naturels, très bien préservés châteaux médiévaux, et l’architecture de l’ère soviétique qui est sûr de susciter votre attention. De plus, les Biélorusses sont généralement très gentils et vous feront vous sentir bien accueilli.

Selon la politique de visa de la Biélorussie, il y a 26 nationalités qui peuvent traverser ses frontières sans visa. La durée de votre séjour varie toutefois selon votre nationalité. Par exemple, les citoyens de l’Arménie peuvent séjourner jusqu’à 90 jours en Biélorussie, tandis que les voyageurs chinois n’ont droit qu’à 30 jours.

En même temps, la politique de visa offre une "exemption" de visa en vertu d’une disposition régionale de visa libre. Cela signifie que certains voyageurs peuvent entrer en Biélorussie sans visa, mais seulement s’ils le font par l’aéroport national de Minsk. Le gouvernement du Bélarus émet également des visas à l’arrivée, mais vous devez soumettre vos documents et la demande 3 jours avant l’arrivée.

Pour savoir où vous êtes en ce qui concerne la politique de visa de la Biélorussie, vous pouvez soit la lire en ligne, ou vous pouvez simplifier les choses en essayant notre outil gratuit qui s'appelle Visa Checker. iVisa a créé ce logiciel pour aider les voyageurs à découvrir rapidement quelles sont exactement leurs exigences de visa. Sélectionnez simplement votre pays d’origine dans le menu déroulant de gauche et choisissez la Biélorussie comme destination. En quelques secondes, vous savrez si vous avez besoin d’un visa ou non.

Si vous avez besoin d’un visa, le Visa Checker vous fournit une liste de certaines ambassades qui sont près de chez vous. Vous devez demander votre document à l’ambassade du Bélarus en personne. Nous vous recommandons de leur téléphoner à l’avance pour obtenir plus de détails.

Pour le moment, iVisa ne peut pas vous aider à traiter une demande de visa pour la Biélorussie, mais nous aimerions vous aider de toutes les façons possibles. C’est pourquoi nous offrons un service de soutien gratuit qui est à votre disposition 24/7 pour résoudre toutes les questions ou les doutes que vous pourriez avoir.

En règle générale, vous devez détenir un passeport valide pendant au moins six mois après la date prévue de votre arrivée au Bélarus. De plus, votre passeport devrait contenir des pages vierges pour le timbre.

Même si nous ne pouvons pas vous aider dans votre processus de demande de visa pour la Biélorussie, nous espérons que les informations ci-dessus sont utiles. Dès que le visa sera disponible avec nous, nous serons plus qu’heureux de vous aider à traiter vos documents de visa afin que vous puissiez éviter les mauvaises surprises.

Témoignages
Nos clients ont de belles histoires à raconter

Foire Aux Questions

La Biélorussie ou Bélarus est un pays d'Europe orientale sans accès à la mer, bordée par la Lettonie au nord, par la Russie au nord-est et à l'est, par l'Ukraine au sud, par la Pologne à l'ouest et par la Lituanie au nord-ouest. Le pays, vaste plaine au climat continental, est couvert à 40 % de forêts, dont une forêt primaire abritant des espèces animales disparues dans le reste de l'Europe. Avis aux amateurs de faune rare : c'est en Biélorussie qu'il faut se rendre ! Voici quelques informations sur le tourisme dans ce pays.

Dans le sud du pays, certaines zones militaires sont interdites aux touristes et aux citoyens biélorusses eux-mêmes. Mais surtout, dans le sud du pays, ce sont les zones contaminées par l'accident nucléaire de la centrale de Tchernobyl, en avril 1986, qui sont interdites aux touristes européens et étrangers. Toutefois, il est possible de se rendre en certains lieux, en obtenant des « laisser-passer » ou dérogations de l'administration militaire biélorusse, le plus souvent délivrés à des citoyens biélorusses ou russes. Il faut justifier le sens de sa présence en ces lieux, dire si l'on y connaît quelqu'un, etc. Obtenir une autorisation est très long, avec un minimum d'attente d’au moins une semaine, qui décourage souvent les visiteurs demandeurs. Globalement, la législation est plus favorables aux citoyens de Biélorussie, et aux visiteurs russes, et de la CEI. À part ces lieux difficiles d'accès, la Biélorussie vous offre de nombreuses attractions. Le canal d'Augustów, qui relie la ville d'Augustów en Pologne à Hrodna en Biélorussie, depuis qu'il a été restauré en 2005, est un exemple de ce qu'a à offrir la Biélorussie : après des jours tumultueux, des contacts se renouent entre les deux pays. La demande d'inscription (2004) dans le Patrimoine mondial de l’UNESCO, faite conjointement par la Pologne et la Biélorussie pour ce canal est un exemple du travail en commun des deux pays voisins en matière touristique. En vous promenant dans les villes, vous constaterez les ravages de la Seconde Guerre mondiale. La restauration après la guerre a été marquée par le sceau de l'architecture stalinienne. Le patrimoine ancien qui avait été détruit est maintenant restauré à l'identique. En outre, les sites UNESCO du château de Mir et du château de Niasvij, la ville de Homiel, la ville de Hrodna avec ses églises bernardines et jésuites, ainsi que sa synagogue, sont des sites d’intérêt touristique. La ville de Brest (anciennement Brest-Litovsk), à la frontière avec la Pologne, a une histoire et un patrimoine intéressants du fait de sa position géographique au carrefour du monde slave oriental et occidental. La ville de Vitebsk attire aussi les amateurs de Marc Chagall, peintre natif de cette ville, et un musée lui y est consacré. Au nord-est, la ville de Mahiliow est un lieu historique pour la période de la Seconde Guerre mondiale, mais on trouve encore dans les villages des environs de la ville des rares traces du passage des troupes napoléoniennes, sous forme des tombes de soldats de l'armée française restées après l'épopée. Si vous préférez la nature, direction la forêt de Białowieża (Belovej), partagée avec la Pologne. Cette forêt primaire d'Europe est restée à l'écart de la plupart des influences humaines. Les marais du Prypiat, au sud du pays, présentent une diversité biologique remarquable, et des paysages typiques des zones de marais. Pour les Biélorusses, le lac Naratch, au nord-ouest du pays, est une destination touristique privilégiée, du fait de l’absence d'accès à la mer dans ce pays.

Côté procédure d'entrée, quelques informations sont à prendre en compte. Tout d'abord, sachez qu'en fonction de votre nationalité, vous devrez peut-être vous procurer un visa. Afin de savoir quel est votre statut, rendez-vous sur la page d'accueil du site iVisa. Vous saurez très vite de quelle procédure vous dépendez. Parmi les informations importantes, sachez que le 1er jour décompté pour votre visa est celui de la date du passage au contrôle des passeports, quelle qu’en soit l’heure (une arrivée à 23h59 le 1er janvier permet un séjour se terminant au plus tard le 30 janvier à minuit). À votre arrivée, vous devrez être en mesure de présenter :

  • un passeport valable au minimum trois mois après la date du retour ;

  • une attestation d’assurance médicale et rapatriement nominative (avec un montant de couverture s’élevant au moins à 10 000€) ; à défaut, une assurance locale peut être contractée à l’aéroport de Minsk ;

  • une somme équivalente à 46 roubles biélorusses (BYN) par jour de séjour sur le territoire biélorusse.

Les voyageurs étrangers sont soumis à un enregistrement obligatoire à effectuer dans un délai de cinq jours calendaires (à l’exclusion des dimanches, fêtes nationales et jours fériés). Les hôtels, sanatoriums et établissements de santé sont habilités à enregistrer leurs hôtes. Les touristes ayant choisi la location d’appartement devront effectuer cette formalité, accompagnés de leur loueur dans un établissement chargé de l’enregistrement des étrangers. À compter du 2 janvier 2019, l’enregistrement obligatoire auquel les voyageurs étrangers sont soumis en Biélorussie peut être effectué par voie électronique via le portail unique des services électroniques du Ministère biélorusse de l’Intérieur. Lors du séjour, vous êtes obligé(e) de résider à l’adresse de votre enregistrement : si vous changez d’adresse, n'oubliez pas de faire un nouvel enregistrement. Si vous choisissez de vous déplacer de façon indépendante (camping-car, vélo…), vous devez également respecter la procédure d’enregistrement dans un lieu fixe (exemple : après un enregistrement pour cinq jours à l’arrivée sur le territoire biélorusse, vous serez autorisé à circuler dans le pays durant cette période, à l’issue de laquelle vous devrez vous enregistrer pour une nouvelle période de cinq jours). Finalement, les voyageurs étrangers (non titulaires de la nationalité russe ou de la nationalité biélorusse) peuvent de nouveau se rendre en Fédération de Russie en provenance de Biélorussie par voie aérienne. Ils doivent être en possession d’un visa russe valide. Il est à ce jour interdit aux voyageurs étrangers de franchir la frontière terrestre entre la République de Biélorussie et la Fédération de Russie, que ce soit par la route ou par le train.