Informations sur le coût de l’ETA pour la Nouvelle-Zélande

Informations sur le coût de l’ETA pour la Nouvelle-Zélande
iVisa | Mis à jour le Oct 31, 2019

Afin de réduire les dépenses locales relatives aux infrastructures touristiques du pays et de renforcer la sécurité aux frontières, d’accélérer le processus d'immigration aux aéroports et d’ainsi simplifier les formalités pour les voyageurs, les autorités néo-zélandaises ont décidé de mettre en place un système d’autorisation électronique de voyage (ETA) à compter du 1er octobre 2019. Une soixantaine de pays figurent sur ce qui s’appelle “la liste des pays bénéficiant d’une exemption de visa”. Si votre pays s’y trouve, alors vous relevez désormais de la procédure ETA. Cet article se propose de développer les informations relatives au prix de cette ETA. Alors, si c’est ce que vous recherchez, continuez la lecture !

Alt Text

Qu’est-ce qu’une ETA ?

Quelques explications… L’ETA ou Electronic Travel Authorization ou NZeTA est une dispense de visa électronique qui sera en vigueur au cours des prochains mois. Les citoyens des pays éligibles pourront obtenir le document électronique de voyage en remplissant un formulaire de demande en ligne. Il ne sera plus nécessaire de se rendre physiquement à une ambassade ou à un consulat. Le formulaire de demande est accessible en ligne facilement et rapidement. Une fois approuvée, l’autorisation vous sera envoyée par voie électronique. Les voyageurs en Nouvelle-Zélande devront présenter leur visa électronique aux autorités frontalières pour pouvoir entrer. Le document améliore la sécurité à la frontière, car les visiteurs seront contrôlés avant leur arrivée et toute personne présentant un risque pour la sécurité sera identifiée.

Combien coûte l’ETA ?

Bien sûr, c’est l’information qui devrait vous intéresser le plus : combien devrez-vous débourser pour acquérir ce précieux sésame ? Sachez tout d’abord que vous devrez régler les frais relatifs à l’ETA, mais aussi ceux relatifs à la taxe touristique. En effet, également à compter du 1er octobre 2019, le gouvernement néo-zélandais demandera à la quasi-totalité des voyageurs de régler le paiement de cette taxe touristique et pour la préservation de la nature (IVL, International Visitor Conservation and Tourism Levy). Cette taxe s’applique tant aux visiteurs bénéficiant de la dispense de visa qu’à ceux ayant besoin d’un visa. L’IVL devra être acquittée soit au moment de la demande d’ETA, soit au moment de la demande de visa, selon votre situation. A cela s’ajouteront évidemment des frais de traitement. Notre site iVisa vous propose plusieurs options et donc trois prix :

  • procédure standard : USD 57.00
  • procédure urgente : USD 77.00
  • procédure super-urgente : USD 97.00

Pour régler les frais sur notre site iVisa, munissez-vous soit de votre carte de crédit/débit ou utilisez votre compte PayPal. Les deux options sont acceptées sur notre site. Pratique, n’est-ce pas ?

Quand faire ma demande d’ETA ?

Les autorités néo-zélandaises recommandent de faire la demande de NZeTA bien avant le départ pour la Nouvelle-Zélande, afin de ne pas avoir de mauvaise surprise quant aux délais de traitement de votre demande.

Conclusion : pour plus de tranquillité et d’efficacité, n’hésitez pas à cliquer sur ce lien pour commencer dès à présent votre demande d’ETA pour la Nouvelle-Zélande avec iVisa. Bon voyage !

Partager cet article sur
Need Help?