Information Visa Schengen Malte

 
   
 
 
 
     
 

En savoir plus: Schengen

Plus d'informations bientôt!
Documents requis pour la demande
Instructions importantes
Malte est un pays insulaire situé en mer Méditerranée bien connu des vacanciers européens qui s’y pressent chaque été. Pourvu de nombreuses plages et d’un climat ensoleillé, c’est une destination idéale pour se relaxer après une année de travail. Les sports nautiques y sont particulièrement populaires. Mais Malte peut se découvrir toute l’année grâce à ses températures clémentes. Vous découvrirez alors une autre facette de l'île, bien plus méconnue, en explorant son riche patrimoine culturel et architectural. Avant de faire vos bagages, avez-vous pensé à vérifier si vous avez besoin d’un visa? Regardons de plus près la politique du pays à ce sujet. Avant tout chose, il faut savoir que Malte est membre de l’Union européenne et de l’espace Schengen. Sans surprise, les ressortissants des autres pays membres de l’Union européenne et l’espace Schengen ne sont pas soumis au visa puisqu’ils bénéficient de la liberté de circulation sur simple présentation de leur carte d'identité. Par ailleurs, l’accord de Schengen comprend également un certain nombre de pays pour lesquels les ressortissants sont exemptés de visa pour des séjours de 90 jours maximum. Pour cela un passeport valide au moins 6 mois à compter de la date d'entrée est indispensable. Pour tous les autres visiteurs, le passeport ET le visa Schengen sont requis. Le visa doit être obtenu avant le départ, car il n’existe pas de visa à l'arrivée pour l’espace Schengen. Déterminez rapidement à quelle catégorie vous appartenez grâce à l’outil que nous avons créé à cet effet et accessible depuis la page d’accueil de notre site. Il suffit d’indiquer votre nationalité et votre destination pour savoir instantanément si vous avez besoin ou non d’un visa. Si c’est le cas, notre outil vous fournira également les coordonnées des ambassades de Malte à travers le monde. Mais attention, d'après la politique de visas Schengen, ce n’est pas nécessairement à une ambassade maltaise que vous devez effectuer votre demande. Pourquoi ? Voici quelques informations supplémentaires à connaître sur le visa Schengen. Il se peut en effet que la demande de visa soit à déposer à l’ambassade de Malte dans votre pays de résidence. Mais ce n’est pas systématique. Par exemple, si vous prévoyez de voyager dans plusieurs pays européens y compris Malte, vous devez déterminer quelle est votre destination principale, c’est-à-dire le pays où vous séjournerez le plus longtemps. Et c’est dans l’ambassade de ce pays que vous devrez faire votre demande de visa Schengen, qui vous permettra également de séjourner à Malte. Par contre, si vous ne pouvez pas déterminer de destination principale, alors vous devez déposer votre demande auprès de l’ambassade du pays que vous visiterez en premier. Le visa délivré vous permettra dans ce cas aussi de séjourner à Malte. Nous sommes désolés de ne pas pouvoir traiter les demandes de visas Schengen actuellement, mais nous espérons que ces informations contribueront à faciliter vos démarches. Dans le cas contraire, n'hésitez pas à contacter notre service d’assistance. Nos équipes répondent gratuitement à vos questions à toutes heures du jour et de la nuit par tchat et par téléphone. Bon voyage à Malte !

Témoignages
Nos clients ont de belles histoires à raconter

Foire Aux Questions

Malte est le plus petit pays d’Europe et se trouve dans la mer Méditerranée. Il est en réalité un ensemble de huit îles dont quatre seulement sont habitées. Gozo et la côte est de Malte sont très sauvages, oubliés, et magnifiques. C’est un pays à la culture riche et au passé intriguant. Des temples anciens à l'histoire des chevaliers de Malte en passant par les beaux paysages de la campagne maltaise, le pays saura vous divertir par ses multiples facettes. Un peu d’histoire. Pendant 150 ans, la Grande-Bretagne a occupé l'île et il faut attendre 1964 pour que Malte obtienne son indépendance. L’île est toutefois restée dans le Commonwealth. Dix ans plus tard, en 1974, Malte devient une république et en 2004, adhère à l'Union Européenne, devient membre de l'espace Schengen en 2007 et adopte l'euro comme monnaie en 2008. Mais comment y entrer ? Information capitale : Malte fait partie de l'espace Schengen. Bonne nouvelle pour les citoyens de certains pays, c’est-à-dire ceux des pays membres de l’espace Schengen et quelques autres : ils n’ont besoin que d'une carte d'identité nationale ou d'un passeport valide. Hé oui, merci l’Europe : ces personnes n'ont besoin d'aucun visa pour entrer ou circuler dans l'espace Schengen et sont généralement autorisées à rester aussi longtemps qu’elles le souhaitent. D’autres voyageurs n’ont pas besoin de visa pour entrer à Malte (vous trouverez facilement la liste sur internet), comme par exemple les canadiens. Ces voyageurs sans visa peuvent séjourner à Malte 90 jours sur une période de 180 jours, mais aussi dans tout l'espace Schengen. Pratique s’ils souhaitent visiter d’autres pays lors d’un même voyage. Les autres voyageurs devront se procurer un visa auprès d’une représentation maltaise ou d’une représentation d’un des pays membres de l’espace Schengen. Une fois sur place, que faire à Malte ? La plongée, l'escalade, la voile et la bronzette sont généralement les activités plébiscitées par les voyageurs. Il faut dire que l’île bénéficie d’un climat méditerranéen qui fait varier les températures entre 15°C en hiver et 30°C en été. Assister à un match de foot permet de s’imprégner d’un certain esprit maltais… de compétition ! Sorte de deuxième religion, ce sport exacerbe le caractère passionné des maltais : la population est divisée entre les partisans de la Premier League anglaise et ceux du Calcio italien. Les matchs se passent toujours au stade national de Ta'Qali, en plein centre de Malte. Comment se déplacer à Malte ? Sachez que si vous choisissez la conduite, celle-ci se fait à gauche, enfin en principe car les maltais ont la réputation de ne conduire ni à gauche, ni à droite mais à l'ombre (quand il y en a, les arbres étant rares). La vitesse est limitée à 35 km/h en ville et à 60 km/h (parfois 70, 80 km/h ou plus) en rase campagne. Toutefois, comme les îles sont assez petites, vous pourrez facilement vous y déplacer à pied. Des guides de promenades se trouvent dans les offices du tourisme. Ralliez donc les îles en bateau et faites marcher vos petons ! Sinon, le bus fonctionne correctement et permet de rejoindre n'importe quel point de l'île au départ de La Valette, à Malte, et de Rabat (Victoria), à Gozo. Le ticket s'achète au guichet dans les gares routières ou dans le bus pour les arrêts intermédiaires. Comment communiquer ? Les langues officielles sont le maltais et l'anglais, mais on parle aussi souvent l'italien. Vous pouvez vous débrouiller avec l'anglais, mais quelques mots de maltais sont très appréciés. Il faut cependant avouer que le maltais n'est pas très facile à apprendre : proche de l'arabe, il s'écrit en caractères romains et est plein de phrases comme Jekk jogħġbok ("S'il vous plaît") et M'hemmx mn'hiex ("Il n'y a pas de quoi"), phrases que l’on dirait sorties tout droit de Star Trek. Bref, faites au mieux ! En cas de petit creux, vous trouverez de quoi ravir tout le monde. Restaurants italiens et chaînes de restauration rapide américaines, dont nous ne citerons pas le nom, côtoient d'authentiques restaurants maltais, même s'il faut parfois les chercher au fond d’un cul-de-sac. La gastronomie maltaise reflète les différentes influences qui se mélangent sur l'île. On trouve beaucoup d'influences anglaises et italiennes et même parfois françaises. Parmi les spécialités de l'île, il y a bien sûr les pâtes, proximité italienne oblige, le fenek ou lapin de garenne, l'un des plats préférés des maltais qui le mangent en ragoût ou en sauce, avec des pommes de terre (voire des frites) ou des pâtes, et qui se décline en torta-tal-fenek, lapin mariné et cuit dans une sauce au vin rouge, puis servi en croûte. Le fenek mogli, quant à lui, est un lapin frit assaisonné d'ail et de laurier, cuit dans du vin blanc. Le lapin est un peu la viande nationale donc. Si vous n’êtes pas trop ravi de manger nos amis à longues oreilles, rabattez-vous sur les bragioli, paupiettes de veau en sauce, le beef stew, sorte de bœuf carottes avec beaucoup de sauce ou le poisson. Hé oui, nous sommes sur une île alors autant en profiter ! Direction Marsaxlokk, un port au sud de Malte, pour déguster un bon poisson frais. Les pêcheurs y arrivent tous les matins à 5h, occasion d’acheter des produits fraîchement pêchés. Sinon, attendez le repas de midi pour le déguster dans un restaurant du port. La torta-tal-lampuki, spécialité de l'île, est une daurade préparée en croûte avec des épinards, du chou-fleur et des noix sur une pâte sablée. Le poulpe est aussi fréquent : en sauce tomate, pour accompagner les pâtes, ou en ragoût. Pour les végétariens, essayez les pastizzi (pastizz au singulier), friands de pâte feuilletée fourrés à la ricotta de Gozo (ricotta pastizzi ou, en maltais, pastizzi tal-irkotta) ou aux pois (pea pastizzi ou, en maltais, pastizzi tal-pizelli). Et que boire avec tout ça ? Du vin, blanc ou rouge. Le raisin vient de Malte, mais aussi d'Italie. Il y en a des bons, lisez bien l'étiquette. Et pour le sans-alcool, tournez-vous vers la Kinnie, soda à base d'orange amère et d'extraits végétaux. Vous voilà renseigné(e) sur ce qu’il faut faire et voir à Malte. Bon voyage !