Information sur le visa schengen pour l'Estonie

Instructions importantes

Joyau de l’Europe du Nord, l’Estonie est un petit pays au sud de la Finlande, partageant les frontières avec la Russie et la Lettonie. Nous pensons que c’est un trésor parce qu’il possède certaines des villes médiévales les mieux conservées au monde. La longue histoire de la nation des croisés allemands et le contrôle politique russe, font des villes estoniennes telles que Tallin charmant et architectural riche. Mis à part les villes, vous êtes sûr de profiter du temps passé le long de la mer Baltique. Cependant, gardez à l’esprit que la région de la Baltique n’est pas connue pour être chaude et la saison de baignade d’été est très courte. Les étés sont assez frais en Estonie, mais les hivers sont rudes. Assurez-vous d’accumuler des couches si vous prévoyez d’y aller à l’automne, en hiver ou au printemps.

Avant de planifier vos vacances, vous devez savoir si vous devez demander un visa de l’espace Schengen puisque l’Estonie est membre. Vous n’aurez pas besoin de visa si votre pays d’origine est l’un des deux cas : un, si vous êtes de l’UE; et deux, si vous venez de l’un des pays d’exemption de visa de l’espace Schengen (Annexe II). Si ces situations ne s’appliquent pas, vous devez obtenir un visa Schengen.

Pour savoir où et comment présenter une demande, vous pouvez consulter la politique de visa de l’espace Schengen ou utiliser notre outil appelé Visa Checker. Vous pouvez trouver le bouton dans le coin supérieur droit de cette page. Choisissez votre nationalité dans le menu déroulant et mettez l’Estonie comme destination. Si vous n’avez pas besoin de visa, vous pouvez réserver un vol en toute sécurité. Si vous en avez besoin, nous vous fournissons une liste des ambassades et des coordonnées que vous pouvez utiliser pour présenter une demande en personne.

Malheureusement, iVisa ne traite pas les demandes de visa Schengen, mais nous sommes très heureux de vous aider si vous avez des questions concernant le processus de demande de visa. Si vous avez des questions concernant le visa, vous pouvez contacter notre service d’assistance 24/7 gratuit - nos conseillers en visa sont ici pour répondre à vos questions.

Les visas Schengen donnent un accès à tous les pays qui sont dans l’espace Schengen. Alors, à quelle ambassade allez-vous? La politique de visa a des règles strictes à ce sujet : si vous allez en Estonie seulement, alors vous devrez visiter l’ambassade Estonien la plus proche. Cependant, si vous avez plusieurs destinations sur votre itinéraire de voyage, vous devrez demander votre visa Schengen à l’ambassade du pays qui est votre destination primaire. Si cela ne peut être déterminé, vous devez présenter votre demande de visa à l’ambassade du pays que vous visitez d’abord. Ainsi, si vous prévoyez d’aller en République tchèque d’abord (ou plus) puis en Estonie, vous devez obtenir votre visa auprès de l’ambassade tchèque. Il vous permettra également d’entrer en Estonie.

Avant de vous rendre à l’ambassade, vous devez vous assurer que vous répondez à toutes les exigences spécifiques de votre nationalité. Bien que vous puissiez faire de la recherche sur de nombreux sites web, nous vous recommandons d’appeler l’ambassade elle-même puisqu’elle est toujours la source d’information la plus fiable. Les sites web ne sont pas toujours à jour, ce qui peut entraîner des erreurs critiques. Il suffit de téléphoner à l’ambassade ou de lui envoyer un courrier électronique pour savoir ce dont vous avez besoin pour visiter l’Estonie. Cependant, ce que iVisa peut vous dire avec certitude est que vous aurez besoin d’un passeport valide pour au moins 6 mois après la date d’arrivée en Estonie. Pour plus d’informations, contactez votre ambassade estonienne la plus proche.

Foire Aux Questions

En langue estonienne, Eesti. Capitale : Tallinn. Monnaie : l'euro. Langue : l’estonien. Vous voilà déjà mieux situé(e) ! Mais la première chose que vous devez savoir pour bien organiser votre séjour est que l’Estonie fait partie de l'Espace Schengen. Cela signifie plusieurs choses. Tout d’abord, pour les ressortissants de l'union Européenne, seule une carte d'identité ou un passeport en cours de validité est nécessaire pour entrer sur le territoire estonien. Pour les autres voyageurs, ils devront respecter les conditions d’entrée dans l’espace Schengen. Deux cas existent : l’exemption de visa et l’obtention de visa. Certaines nationalités sont dispensées de faire une demande de visa préalable à leur départ et peuvent entrer sur le territoire Schengen et donc sur celui de l'Estonie, pour une durée limitée (90 jours pour une période de 180 jours). C’est le cas du Canada par exemple. Les autres nationalités, celles qui ne relèvent pas du programme d’exemption de visa, devront faire une demande de visa pour l’Estonie. Quelques précisions : si vous êtes autorisé à entrer en Estonie, vous le serez aussi pour les pays de l’Espace Schengen. Qu’est-ce que cela signifie ? Tout simplement que vous pourrez circuler entre plusieurs pays, tant que ceux-ci sont membres de l’Espace Schengen. Par exemple, après avoir visité l'Estonie, vous pourrez aller en Lituanie, en Allemagne ou en Espagne, sans être contrôlé(e) aux frontières. C’est ça l’Europe ! Si vous voulez être sûr(e) de votre statut, rendez-vous sur la page d’accueil du site iVisa et indiquez votre nationalité dans le menu déroulant de gauche, puis l’Estonie dans celui de droite. Immédiatement, vous saurez de quelle procédure vous relevez. L’Estonie est un pays qui vaut vraiment le détour : cités médiévales très bien préservées, architecture variée et riche, villages plein de charme… Tallinn, la capitale, regorge de trésors. La vieille ville est charmante, authentique et classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. La ville a des allures de grand village, il est donc facile de tout faire à pied. Prenez le temps d’admirer la cathédrale Alexander Nevsky, de déambuler sur la place de la Liberté, de visiter les nombreuses églises et monuments historiques de la ville, de boire un café ou de vous attabler dans l’un des bons restaurants entourant la place de l’Hôtel de ville. Toujours à Tallinn, ne manquez pas Raeapteek, l’ancienne pharmacie. C'est l'une des nombreuses attractions touristiques de la ville. Il s'agit de la pharmacie la plus ancienne d'Europe, encore utilisée aujourd’hui. Le mobilier et la quantité d'objets et instruments anciens qui s'y trouvent la rendent très intéressante. Ensuite, direction le quartier Telliskivi (creative city). Ce quartier est à seulement 10 minutes à pied de la vieille ville. Le coin était anciennement un quartier industriel abandonné, mais de jeunes entrepreneurs au look hipster ont repris le quartier en main et l’ont rénové à leur image. Le quartier est rempli de graffitis, de boutiques et restaurants modernes. Un énorme marché (Baltijaama Turg) qui regorge de produits locaux s’y tient aussi. Durant l’été, c’est le quartier où sortir et faire de belles rencontres ! Si vous préférez les grands espaces naturels, allez visiter le parc national de Lahemaa, situé à 70 kilomètres de Tallinn. Au cours de belles randonnées, vous pourrez respirer l’air et vous ressourcer. Et pourquoi ne pas profiter de la mer et des spas à Pärnu ? La ville de Pärnu, appréciée des touristes autant que des locaux, est reconnue pour être la destination tendance durant l’été pour profiter de la plage. De nombreux hôtels aux allures de complexes chics sont installés près de la mer. Durant l’été, initiez-vous au kite surf ou profitez simplement de la plage. Laissez-vous tenter par une expérience dans un spa afin de vous détendre. Quant à l’île de Saaremaa, la plus grande île d’Estonie, faites-y une étape si vous cherchez l’authenticité. Le château de Kuressaare, sa capitale et unique ville, y est en outre parfaitement conservé. Si l’occasion s’offre à vous, assistez à un festival de chant et découvrez pourquoi les Estoniens sont surnommés “le peuple chantant”. Finalement, une autre expérience authentique serait de profiter d’une séance de sauna en pleine réserve naturelle. Certains campings aux abords du lac Peipsi sont ainsi dotés d'un sauna, qui appartient généralement au propriétaire, mais qui est destiné à la location. N'hésitez pas à vous renseigner auprès de lui et à en profiter. Détente garantie ! Côté gastronomie, pas vraiment d'heures fixes, ici on mange quand on a faim. En hiver par -25°C, de délicieuses soupes à base de saumon et de crème fraîche. Un incontournable : une petite soupe au coin du feu au Yacht Club de Pirita, ou à l'Hell Hunt (bar pub considéré comme étant le premier ouvert après l'indépendance). Sinon les petits restaurants russes avec leurs soupes et les tartines de poisson sont parfaits pour casser la croûte. Pour finir, quelques informations pratico-pratiques pour votre séjour touristique en Estonie :

Les billets sortent du distributeur avant la carte. N’oubliez donc pas votre carte dans le distributeur, comme cela arrive à beaucoup de distraits. L’Estonie faisant partie de la zone euro, elle n’applique pas de frais bancaires. En revanche, chaque banque applique sa propre politique et peut facturer ou non des frais sur les paiements et retraits à l’étranger, alors ne manquez pas de vous renseigner avant le départ. En outre, depuis 2017, le "roaming européen" a été introduit en Estonie. Il permet à tous les détenteurs de cartes SIM appartenant à l'un des pays européens membres de maintenir les mêmes conditions tarifaires que dans le pays d'origine. Les appels téléphoniques et la navigation sur Internet sont valables sans surcoût dans tous les pays européens. Pour utiliser ce service, activez simplement l'option d'itinérance sur votre téléphone mobile. Finalement, sachez que les Estoniens sont très attachés à leur langue. De racines finno-ougriennes, l’estonien est aussi lié au hongrois, au lapon et à quelques idiomes sibériens. À peine plus d’1 million de personnes le parlent. Langue complexe, l’estonien ne possède ni articles, ni masculin, ni féminin, mais... 2 infinitifs. Voici quelques mots utiles : Tere hommikust ! Bonjour ! ; Head aega! Au revoir ! ; ja, oui ; ei, non ; Aitäh! Merci ! ; Mina olen... Je m'appelle…