REFUS DE VISA DE TOURISME POUR LE CANADA

REFUS DE VISA DE TOURISME POUR LE CANADA

iVisa | Mis à jour le Feb 12, 2019

Se voir refuser une demande de visa ou d’autorisation de voyage pour le Canada peut être très frustrant et s’avérer coûteux si l’on a déjà prévu son billet d’avion et son hébergement sur place. S’offrir les services d’une agence de visa peut s’avérer une aide précieuse pour éviter ce genre de déboires qui risquent de gâcher vos vacances. Cet article détaille les deux principaux motifs de rejet et vous conseille sur la procédure à suivre pour déposer une nouvelle demande sur iVisa.com.

Refus pour cause d’erreurs dans le formulaire

Les refus de visas ou d’autorisation de voyage électronique pour le Canada sont relativement rares, cependant cela arrive tout de même régulièrement. Et bien souvent, le refus s’explique par l’introduction d’informations erronées dans le formulaire de demande. De simples erreurs d’inattention, une mauvaise lecture du numéro de passeport, une faute de frappe… peuvent être à l’origine d’un refus. C’est pourquoi iVisa vous invite toujours à vérifier les informations que vous avez saisies et effectue également une deuxième vérification avant de traiter la demande. Et pour un faible coût, vous évitez les mauvaises surprises et bénéficiez de services de qualité, évalués 9,5 sur 10 sur Trustpilot sur la base de plus de 2400 évaluations.

Refus pour non-respect des exigences de base

Le Canada a une politique de visa relativement stricte, notamment en ce qui concerne l’obtention de visa de visiteur. Les autorités canadiennes ont défini des exigences de base que vous devez impérativement respecter afin de pouvoir y prétendre. Il faut notamment :

  • Être en bonne santé
  • Ne pas avoir été reconnu coupable d’activités criminelles ou d’infractions liées à l’immigration ;
  • Convaincre un agent d’immigration que vous retournerez dans votre pays d’origine à cause de liens que vous y avez (comme un emploi, une propriété, des actifs financiers ou de la famille) et que vous quitterez le Canada à la fin de votre séjour ;
  • Avoir les capacités financières suffisantes.

Que faire en cas de refus ?

  • En cas de refus pour non-respect des exigences de base : si vous considérez que votre demande a été rejetée alors que vous remplissez l’ensemble des conditions requises, vous avez la possibilité de déposer un recours. En effet, toutes les décisions prises par le ministère de l’Immigration du Canada peuvent être présentées à la Cour fédérale. Cependant, ayez conscience que ces démarches sont souvent longues et coûteuses et que votre dossier doit être extrêmement solide pour que vous ayez gain de cause.
  • Refus pour cause d’erreurs dans le formulaire : vous pouvez tout simplement déposer une nouvelle demande en vous attachant les services d’iVisa afin de vous assurer que le formulaire de demande est correctement complété et ne pas risquer de voir votre demande refuser une deuxième fois.

Conclusion

Une grande partie des demandes de visa pour le Canada sont acceptées ainsi que la quasi-totalité des demandes d’autorisation de voyage électronique. Cependant, se voir refuser son visa peut avoir des conséquences fâcheuses. C’est pourquoi si vous n’avez pas encore déposé votre demande, nous vous conseillons vivement de vous attacher les services d’une agence de visa telle qu’iVisa. Vous éviterez ainsi de perdre du temps et de l’argent !

Partager cet article sur:
Need Help?